Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
Reporters - Filtrer les éléments par date : mardi, 11 août 2015

Les futurs hadjis peuvent d’ores et déjà déposer leurs dossiers de pèlerinage auprès des wilayas déléguées ou des daïras de leur lieu de résidence. Selon un communiqué du ministère de l’Intérieur, « des instructions ont été données dans ce sens aux autorités concernées pour l’exécution de cette mesure en urgence ».

Les intéressés ou les personnes qu’ils délèguent peuvent, quant à eux, s’ils le souhaitent, déposer le dossier de demande de visa au niveau de la salle ouverte à cet effet à la rue Docteur-Saâdane, à Alger (à proximité de la salle Ibn-Khaldoun) dès aujourd’hui, mercredi 12 août, est-il précisé dans le même communiqué.
Le ministère de l’Intérieur indique à titre de rappel que le dossier à fournir est constitué du passeport biométrique, du livret spécial hadj 2015, de deux photos d’identité avec fond blanc, de l’acte de mariage ou tout autre document d’état civil attestant de la qualité d’accompagnateur légal pour la femme âgée de moins de 45 ans et du reçu de versement du pécule hadj 2015 auprès de la Banque d’Algérie. Il a fait savoir également que « la réception des dossiers aura lieu de samedi à jeudi de 8h à 18h ». Pour sa part, et confirmant les déclarations récentes du ministre des Affaires religieuses, le vice-président du Syndicat national des agences de voyages (Snav), Lies Senouci, a rappelé que les frais du hadj 2015 s’élèvent à 420 000 dinars en comptant le prix du billet d’avion en classe économique. Si l’on tient compte d’autres frais, le séjour devrait coûter aux alentours de 600 000 dinars. La hausse des dépenses, a-t-il expliqué, revient à la dévaluation du dinar ainsi qu’au relèvement des tarifs d’hôtellerie et de restauration sur place, des prestations qui, cette année, doivent être réglées en Algérie par les agences de voyages sur place. Et ce, afin d’éviter des désagréments aux pèlerins.
Pour M. Senouci, il y a un effort à faire en ce qui concerne l’information. Les futurs hadjis, estime-t-il, ne sont pas bien informés sur leur pèlerinage et il faudrait davantage de programmes et d’émissions pour qu’ils sachent quoi faire sur place et bénéficier de conseils utiles pour leur séjour religieux. Pour rappel, le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Mohamed Aïssa, a annoncé que le hadj sera marqué cette année par de nouvelles mesures qui permettront aux hadjis algériens de passer un agréable séjour. Le hadji pourra, via le site Internet, avoir une « image claire » de la chambre ainsi que du nombre de lits. Selon lui, les « hadjis seront hébergés dans des édifices proches de la mosquée de La Mecque ». Dans le souci d’éviter des problèmes aux hadjis, le ministre a fait savoir que « chaque groupe de hadjis sera accompagné par quatre encadreurs, deux de la Protection civile, un médecin et un guide ».
Il a, par ailleurs, précisé que le hadj 2015 sera encadré par 45 agences de tourisme, dont deux publiques, rappelant que le nombre de hadjis est appelé à croître à partir de l’année prochaine, pour atteindre 40 000 pèlerins. 

Publié dans Der

En pleine tourmente à la suite du scandale du CHU de Constantine et des sanctions prises par le ministre contre des responsables négligents sur place, le secteur de la santé vient de connaître une nouvelle et troublante affaire.
Au CHU d’Oran, un homme a été retrouvé mort avant-hier dans une cage d’ascenseur relevant du service des consultations spécialisées de l’Etablissement hospitalo-universitaire 1er-Novembre de la ville. C’est en tout cas la version de la direction de l’établissement qui s’est abstenue de donner plus de détails sur l’affaire. Cependant, une version tend à indiquer qu’il ne s’agirait pas de quelque chose de routinier comme cela pourrait se passer dans n’importe quel établissement médical...
Selon des sources médicales du CHU d’Oran, il n’est pas à écarter que la personne soit morte il y a quelques jours, alors que le personnel de l’hôpital ne l’a pas remarquée. Ce qui renforce cette thèse, ajoutent nos sources, c’est que la famille du défunt le cherche depuis 5 jours et ne savait pas où il se trouvait à l’intérieur de l’établissement.
Si rien n’est confirmé pour le moment, il y a lieu de rappeler que la direction du CHU n’a voulu communiquer sur cette affaire qui s’est produite lundi qu’après que l’information ait fait le tour des chaînes de télévision privées. Ce n’est qu’hier matin, en effet, qu’elle a indiqué dans un communiqué adressé à l’APS que le corps du défunt a été retrouvé par le coordinateur de ce service. Un autre fait troublant, la version officielle de la direction de l’hôpital explique que le défunt était atteint de déficience mentale. Ce que confirme une source policière citée par l’APS et selon laquelle la personne était « activement recherchée par sa famille et souffrirait de troubles mentaux ». Nos sources indiquent en revanche qu’il s’agit d’un habitué de l’hôpital qui se soignait depuis longtemps pour une insuffisance rénale.
Si la personne décédée était un malade mental que faisait-elle seule dans un ascenseur et dans un service qui n’est pas dédié à ce genre de pathologies ? En attendant que cette affaire livre ses secrets, la direction du CHU d’Oran a déclaré que « la dépouille mortelle est actuellement au service de médecine légale pour déterminer les causes exactes du décès ». Les conclusions du médecin légiste donneront certainement des détails importants. 

Publié dans Der

Les passeports et cartes d’identité biométriques seront bientôt établis et délivrés à l’APC d’Alger-Centre. C’est ce qu’a indiqué hier à l’APS le maire de cette commune, Abdelhakim Bettache. « ‘Nous avons reçu une instruction du ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales depuis 20 jours pour préparer une salle dédiée au dépôt des dossiers des citoyens demandeurs de passeports et de cartes d’identité biométriques à l’APC d’Alger-centre », a-t-il indiqué. Pour le lancement de ce nouveau service, « nous attendons le feu vert du ministère de l’Intérieur », qui doit autoriser la connexion de la base de données de l’APC avec celle du ministère, a précisé M. Bettache.
« Le ministère recevra des rapports quotidiens et hebdomadaires sur l’opération »’, a-t-il ajouté. Pour l’instant, indique l’APS, seulement quelques-unes des 57 communes d’Alger pourront proposer ce nouveau service. Les résidents d’Alger pourront se diriger vers une des APC équipée de ce système pour déposer une demande d’établissement de passeport et de carte d’identité biométriques, et les retirer au même lieu.
Les documents, dont le passeport biométrique, peuvent être prêts en 10 jours et les demandeurs recevront un SMS pour venir les retirer même si « certains d’entre eux ne manifestent pas d’empressement pour le retrait des documents établis », souligne M. Bettache. 

Publié dans Der

Lancé dans sa première phase en novembre 2014, Ibtikari, programme développé par l’Algérie et l’Institut des Nations unies pour la formation et la recherche (Unitar), avec différents départements ministériels, à leur tête ceux de la Formation professionnelle, de la Solidarité nationale et du Travail, s’apprête à lancer de nouveau l’opération de formation des jeunes diplômés à l’entrepreneuriat. Dans un premier bilan dressé et publié récemment, le programme de formation et d’accompagnement à l’entrepreneuriat des jeunes diplômés a formé deux promotions ; la première s’est déroulée sur cinq pôles géographiques (Adrar, Béchar, Blida, Sétif et Tlemcen) et a touché 115 participants lors de cinq sessions. La deuxième promotion, quant à elle, s’est déroulée sur quatre pôles (Adrar regroupé avec Béchar, Blida, Sétif et Tlemcen) et a formé 77 participants lors de quatre sessions. Pour la première étape, les deux promotions ont donc formé un total de 192 participants sur les 700 de l’objectif final du programme, selon les promoteurs d’Ibtikari. « L’évaluation a montré que les objectifs de formation ont été atteints, voire dépassés, et que les participants ont acquis de nouvelles connaissances et compétences, avec une augmentation moyenne globale multipliée par trois. En termes de projets entrepreneuriaux, les secteurs prépondérants visés par les participants étaient le bâtiment et les travaux publics et l’agriculture et la pêche », est-il expliqué. Pour sa part, la deuxième phase du programme portera globalement sur la gestion de l’entreprise et abordera les thèmes : droit et relations du travail, finance, fiscalité, gestion de projets, gestion des ressources humaines, marketing, stratégies commerciales, et planification et perspectives. Les premières sessions de cette phase se dérouleront vers la fin du mois de septembre.

Publié dans Der

Une nouvelle session de pourparlers de paix interlibyens devait se tenir hier mardi aux Nations unies à Genève après un report d’une journée sous la direction l’émissaire de l’ONU en Libye, Bernardino Leon, qui tente d’arracher aux protagonistes un accord pour un gouvernement d’union nationale. Le 11 juillet dernier, des parties libyennes ont paraphé au Maroc un accord «de paix et de réconciliation» au terme de plusieurs mois de négociations sous l’égide de l’ONU. Mais cela s’est fait en l’absence des représentants du Congrès général national (CGN), le Parlement siégeant à Tripoli et non reconnu. Ces derniers ont indiqué que leurs demandes de modifications de l’accord n’avaient pas été satisfaites et n’ont pas paraphé l’accord.
« Même si certaines parties ont des réserves sur ce qui a été accompli jusqu’à présent, il est important de poursuivre le processus et régler de façon commune et par le dialogue les questions litigieuses » avait plaidé M. Leon.
« Une délégation du CGN était attendue dans la métropole helvétique » pour participer à cette session qui doit durer deux jours, a finalement indiqué, hier, matin le porte parole des nations unies, Ahmad Fawzi.

Publié dans Der

Les coaches des formations de la Ligue 1 ne veulent surtout pas rater l’entame du championnat et s’emploient à bien préparer leurs effectifs pour ce rendez-vous.

Les clubs de la Ligue 1 affûtent leurs armes à quelques heures de l’entame de la nouvelle saison (le premier match aura lieu demain soir au stade 20-Août entre l’USMH et la JSS). Place donc aux derniers réglages pour les entraîneurs, qui ne souhaitent pas rater l’entame et feront tout pour emmener leurs équipes vers les sommets. Ainsi, de nombreuses équipes ont joué des matches amicaux cette semaine, comme c’est le cas du RCA, du MOB, du NAHD, du CRB, et ce, pour être prêts pour le rendez-vous de cette première journée de la Ligue 1, qui ne sera pas du tout facile pour ces formations qui souhaitent remporter leurs premiers points. Les techniciens ne veulent rien laisser au hasard et continueront donc à faire la revue de leurs éléments pour ne pas avoir à se tromper sur le compte de certains, surtout pour ceux qui ont un effectif bien fourni et qui auront donc le choix pour monter une équipe capable de jouer les premiers rôles cette saison. Deux équipes ont eu la chance de jouer une compétition africaine, l’USMA et l’ESS, et qui ont donc une longueur d’avance sur leurs adversaires puisqu’ils sont compétitifs et c’est ce qui facilitera leur tâche au cours de leurs premiers matches de Ligue 1, samedi. Les deux derbies algérois que tout le monde attend, qui verront le NAHD donner la réplique à l’USMA et le MCA au CRB, commencent mal avec ce changement de domiciliation de dernière minute qui n’a pas été du goût de ces clubs qui souhaitaient évoluer au mythique stade 5-Juillet, mieux adapté pour ces grandes affiches, surtout qu’il offre une meilleure pelouse et aussi une meilleure capacité pour les supporters. Les grosses cylindrées, elles, souhaitent annoncer la couleur dès le début pour montrer leurs réelles aptitudes à jouer le titre cette saison.
Des personnes chargées de la sécurité désignées pour certains matches
Le président de la Ligue de football professionnel (LFP), Mahfoud Kerbadj, a annoncé la désignation par son instance, pour certaines rencontres du championnat de Ligues 1 et 2 Mobilis, de personnes chargées spécialement de l’aspect sécuritaire. Leur mission et leur relation avec les commissaires aux matches ont fait l’objet d’une communication présentée par Rachid Medjiba, ancien arbitre international, lors d’une rencontre d’information organisée à l’intention des commissaires aux matches chargés de superviser les compétitions nationales pour la saison 2015-2016. Présidée par Mahfoud Kerbadj, cette journée a réuni une cinquantaine de personnes constituées principalement de présidents de ligues de wilaya et de région. Dans une allocution d’ouverture, Kerbadj a de nouveau précisé le rôle du commissaire au match, tout en insistant sur certains aspects liés à son comportement sur les lieux des matches. Cette journée d’information a été marquée également par la présence de Khelil Hammoum, président de la commission fédérale des arbitres, et Hamid Haddadj, président de la commission de discipline. Les deux responsables ont évoqué chacun dans son domaine ce que leur structure attend des commissaires aux matches.

Publié dans Sports

L’entraîneur du RC Arba, Dziri Bilel, s’est dit, lundi, « outré » par le problème de domiciliation du match de la première journée du championnat d’Algérie de Ligue 1 face au MO Béjaïa, samedi prochain. «Au moment où je vous parle, on ne sait pas encore dans quel stade nous allons accueillir le MOB. La commission d’homologation des stades de la wilaya, qui devait inspecter dimanche le stade Smaïl-Makhlouf de Larbaâ, ne s’est pas présentée », a regretté, dans une déclaration à l’APS, Dziri, qui avait succédé à la barre technique à Mohamed Mihoubi. Ladite commission, qui a inspecté la semaine dernière le stade de Larbaâ, a émis des réserves et décidé de ne pas l’homologuer pour la saison prochaine. Suite à cette décision, la Ligue de football professionnel (LFP) a domicilié ce match au stade Mustapha-Tchaker de Blida. «Tous les travaux demandés par cette commission ont été achevés. Donc, il n’y a pas de raisons pour ne pas jouer chez nous», a-t-il ajouté. Vingt-six stades à travers le territoire national ont été inscrits au programme des visites de la commission. Ces visites ont été précédées par une mission d’audit effectuée en juin dernier. Des membres désignés par la LFP sont sortis sur le terrain pour établir, sur la base d’un canevas, des rapports de mission, comportant une situation détaillée de chaque infrastructure.

Publié dans Sports

Le club espagnol du FC Valence et le représentant du milieu international algérien, Sofiane Feghouli, n’ont pas trouvé un accord lors du premier round de négociations pour le prolongement du contrat de l’Algérien, qui court jusqu’en juin 2016, rapporte le site Super Deporte. Selon la même source, les négociations ont buté sur le plan financier. L’international algérien aurait exigé une revalorisation salariale au même titre que le capitaine d’équipe Dani Parejo, pour prolonger son bail, au moment où Feghouli reçoit 2,1 millions d’euros bruts par an. De son côté, l’entraîneur du FC Valence, Nuno Esperito, suit avec attention le dossier Feghouli et veut finaliser rapidement le nouveau contrat du milieu algérien, d’autant qu’il le considère comme un cadre au sein de l’équipe des Chauves-souris. Feghouli (25 ans) avait rejoint le FC Valence en 2010 pour un contrat de quatre saisons en provenance de Grenoble (CFA France), avant de le prolonger pour deux saisons supplémentaires. En janvier 2011, il avait été prêté à l’UD Almeria pour six mois.

Publié dans Sports

L’international algérien, Islam Slimani, convoité par West Ham (Premier League), a exprimé son souhait de rester au Sporting Lisbonne, avec qui il vient de remporter la Supercoupe du Portugal contre Benfica. « Si j’espère rester au Sporting ? Oui, je l’espère, je suis heureux ici », a lâché Slimani au micro de la Radio télévision portugaise (RTP). Agé de 27 ans, l’ancien joueur du CR Belouizdad entame sa troisième année au Sporting. Sous contrat avec le club de la capitale portugaise jusqu’en 2017, l’attaquant algérien intéresse plusieurs clubs, notamment West Ham. D’autre part, le buteur des Verts n’a pas caché sa satisfaction après la nouvelle consécration avec son club en Supercoupe. « Le premier match de la saison, le premier trophée. Nous espérons continuer sur cette dynamique pour la conquête d’autres titres », a-t-il dit. Slimani a remporté, dimanche soir à Lisbonne, son second titre sous les couleurs du Sporting Lisbonne. Après la Coupe du Portugal gagnée contre le Sporting Braga en fin de saison dernière, il s’est adjugé la Supercoupe du Portugal.

Publié dans Sports

Le sélectionneur de l’équipe tunisienne de football, le Franco-Polonais, Henry Kasperczak, n’a pas tari d’éloges sur l’attaquant algérien de l’ES Sahel (Ligue 1 tunisienne), Baghdad Bounedjah, qui a contribué à la victoire de son équipe face aux Egyptiens d’Al Ahly (1-0), dans le cadre de la 4e journée (groupe A) de la Coupe de la Confédération de football (CAF). « Bounedjah est un excellent joueur qui a beaucoup pesé sur la défense d’Al Ahly. Je pense qu’il a constitué l’une des satisfactions du côté de l’ES Sahel lors de cette rencontre », a indiqué le nouveau coach des Aigles de Carthage à la radio locale Kounouz FM. Battue au Caire (1-0), la formation de Sousse a pris sa revanche grâce à un penalty obtenu par Bounedjah et transformé par Youssef Mouihbi à la 26e minute. Grâce à cette victoire, la formation de Sousse est toujours en tête du classement avec 9 points, contre 7 pour son poursuivant, Al Ahly.

Publié dans Sports
Page 1 sur 7