Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
Reporters - Filtrer les éléments par date : samedi, 22 août 2015

Les premiers éléments de l’enquête sur le tireur du train Thalys au départ d’Amsterdam et en direction de Paris, vendredi dernier, commencent à dessiner le profil du suspect et laissent entrevoir la piste d’un nouvel attentat terroriste…

En effet, le suspect, connu des services de renseignement français et espagnol pour ses liens avec la mouvance islamiste radicale, a été transféré hier matin dans les locaux de l’antiterrorisme français près de Paris, selon les premiers éléments fournis par l’enquête.
Il s’agirait d’un Marocain âgé de 26 ans qui se serait déjà déplacé en Syrie. D’après une source au sein des services antiterroristes espagnols, « il aurait vécu en Espagne, à Algesiras (Andalousie, sud) pendant un an, en 2013 et jusqu’en mars 2014, puis a décidé de déménager en France ». Une fois dans l’Hexagone, il serait parti en Syrie avant de rentrer à nouveau en France pour enfin résider en Belgique cette année. Cet homme était connu pour « trafic de drogue quand il vivait dans le sud de l’Espagne, à Algesiras ». D’après une source proche des services de renseignements français, « les autorités espagnoles leur avaient signalé en février 2014 que cet homme gravitant dans des milieux islamistes radicaux était susceptible de venir en France ». Prenant en considération ce signalement, les services français avaient alors déclenché une fiche « S » (pour sûreté de l’Etat) le concernant, ce qui n’implique pas nécessairement une surveillance, « afin de pouvoir le repérer dans le cadre de son éventuelle venue sur le territoire national », a précisé Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur. Du fait de ce fichage, le 10 mai 2015, les services français l’ont localisé dans la capitale allemande, à Berlin, où il a embarqué pour la Turquie, « ce dont ils ont immédiatement informé l’Espagne dès le lendemain », ont indiqué ces mêmes sources, tout en précisant que « dix jours plus tard, les autorités espagnoles indiquaient aux services français que cet homme était désormais installé en Belgique ». Néanmoins, d’après les premières investigations policières, des contradictions surviennent. C’est « très surprenant et pour le moins original qu’aujourd’hui une source espagnole fasse état d’informations en totale contradiction avec les éléments qui nous ont été transmis jusqu’à maintenant », a commenté samedi dernier une source policière.
Rappelons-le, vendredi dernier, un homme, armé d’un fusil d’assaut kalachnikov avec neuf chargeurs, d’un pistolet automatique Luger et d’un chargeur 9 mm ainsi que d’un cutter, a ouvert le feu dans le train à grande vitesse Thalys 9364, peu de temps après le passage d’un convoi en France. L’intervention de plusieurs passagers a permis de « limiter » le carnage que l’homme s’apprêtait à commettre. Dans un premier temps, un voyageur français, un homme de 26 ans travaillant aux Pays-Bas, a tenté de le désarmer, alors qu’il le croisait en sortant des toilettes. La tentative a échoué et « plusieurs coups de feu sont partis », d’après Bernard Cazeneuve, qui a tenu à préciser qu’« une balle avait blessé un passager franco-américain sur son siège ». Par la suite, l’homme a finalement été maîtrisé par un groupe de touristes américains, dont deux militaires. En conséquence, François Hollande les recevra tous à l’Elysée « dans les prochains jours », selon la présidence française, tandis que le président Barack Obama et le Premier ministre britannique, David Cameron, ont exprimé leur « profonde gratitude ».
Par ailleurs, un passager britannique du Thalys, qui aurait aidé à maîtriser le tireur, a estimé samedi dernier que l’arme du tireur « s’est enrayée ». Ce nouvel élément est à prendre en considération par les enquêteurs. En effet, « le forcené a commencé à sortir tout son arsenal, puis il est allé du wagon 13 au wagon 12. Je ne sais pas pourquoi il n’a pas réussi à tirer, mais je pense que (c’est) parce que son arme s’est enrayée », a déclaré à la presse Chris Norman, un consultant britannique de 62 ans.
A ce jour, l’enquête est en cours et le parquet antiterroriste de Paris s’est saisi de l’affaire. Comme le suspect est monté dans le train à Bruxelles, le parquet fédéral belge a également ouvert une enquête en parallèle. Pour rappel, cette nouvelle attaque intervient huit mois après les attentats de janvier contre le journal satirique français Charlie Hebdo et un supermarché casher. A suivre… 

Publié dans Der

L’université d’été - deuxième du genre - du Syndicat national des enseignants universitaires (SNEU), affiliée à la centrale syndicale UGTA, s’est penchée, hier, sur le bilan du système d’enseignement universitaire LMD, dans la perspective de cerner « la réalité des réformes initiées dans le secteur de l’enseignement supérieur et mettre en exergue les forces et les faiblesses de cette expérience avec pour objectif d’apporter les solutions adéquates s’il y a lieu.
Mais d’ores et déjà, un débat approfondi avec les acteurs de l’enseignement supérieur est une première recommandation, seule à même, aux yeux du secrétaire général du syndicat,
Messaoud Amarna, d’aboutir à « des visions claires et pratiques pouvant servir de socle pour renforcer les réformes que connaît le secteur ». A ce titre, les recommandations de cette université d’été seront présentées lors de la conférence nationale sur le système LMD qu’organisera, dès cet automne, le ministère de tutelle. Aussi, pour le recteur de l’Université Oran 2, Benmeziane Benchergui, qui participait aux travaux, « le LMD est un système adopté à l’échelle mondiale et nous ne pouvons l’ignorer ». « Son évaluation périodique est plus que nécessaire afin que les universités du pays puissent assurer une formation de qualité aux étudiants », a-t-il affirmé. Au total, près de 400 délégués représentant différents établissements universitaires du pays ont pris part à l’ouverture de l’université d’été du SNEU, marquée par la présence de plusieurs personnalités, de représentants de la centrale syndicale UGTA et de responsables de plusieurs universités du pays. D’autres points thématiques autour du LMD ont été débattus lors de cette rencontre, essentiellement ceux inhérents à la lecture juridique des textes de lois et la gestion du système LMD, l’unification des programmes et cursus des 1er et 2ème cycles et le rôle des comités pédagogiques nationaux.

Publié dans Der

Un important réseau national, spécialisé dans le vol de voitures et dans la falsification de leurs documents, vient d’être démantelé par les éléments du groupement de gendarmerie de Guelma. Avant-hier, lors d’une conférence de presse organisée au siège de la brigade de recherches de ce corps constitué, le commandant Mohamed El Brahmi a déclaré qu’à la faveur d’intenses investigations, ses éléments ont réussi, avec le concours de leurs collègues de la brigade de Boumahra-Ahmed, à repérer et à identifier les membres d’un réseau spécialisé dans le vol de véhicules depuis de nombreux mois, et ce, suite à plusieurs dépôts de plainte des victimes.
Munis d’un document délivré par le procureur de la République de Guelma les autorisant à une extension des compétences, les enquêteurs ont appréhendé, dans les wilayas de Guelma, d’Annaba, d’El Tarf, de Tébessa, de Batna et de M’sila, sept individus âgés de 22 à 60 ans, alors que quatre sont toujours en fuite et deux sont incarcérés dans des centres de rééducation. Les gendarmes ont récupéré un véhicule dérobé dernièrement dans une wilaya limitrophe et deux autres voitures appartenant à des comparses. Ces derniers ont avoué le vol de sept véhicules qui font actuellement l’objet de recherches dans les wilayas concernées.
Les enquêteurs ont saisi plusieurs téléphones portables, des trousseaux de fausses clés de voitures, des permis de conduire falsifiés. Le commandant de compagnie a souligné que ces treize individus agissaient en groupe pour piéger et neutraliser les conducteurs et leur dérober leurs véhicules, puis disparaissaient dans la nature.
Les sept malfrats menottés, qui ont été présentés devant les médias, seront présentés cette semaine devant le magistrat instructeur près le tribunal de Guelma pour les chefs d’inculpation d’association de malfaiteurs, de vols de véhicules avec violence, de falsification de plaques minéralogiques et de permis de conduire. 

Publié dans Der

Deux Casques bleus ont été grièvement blessés hier dans le nord du Mali lorsque leur véhicule a sauté sur une mine, a annoncé la Minusma, la mission de l’ONU dans le pays. « Un véhicule de la Minusma qui escortait un convoi logistique a heurté une mine ou un engin explosif sur l’axe Ansongo - Ménaka, à 70 kilomètres à l’est d’Ansongo. L’explosion a détruit le véhicule et grièvement blessé deux soldats de la Minusma dont l’évacuation médicale est en cours », explique la Minusma dans un communiqué.
Selon l’ONU, 56 Casques bleus ont été tués au Mali depuis le début de son intervention en 2013, faisant du nord-Mali un des théâtres d’intervention les plus meurtriers pour le personnel onusien. Malgré l’opération militaire internationale lancée depuis 2013 pour chasser les groupes djihadistes qui occupaient le nord du Mali, cette vaste région désertique, très difficile à contrôler, est toujours instable. Des petits groupes djihadistes restent actifs et lancent périodiquement des attaques, tandis que des groupes touareg pro-gouvernementaux et rebelles s’affrontent régulièrement, en dépit d’un accord global de paix signé au printemps.

Publié dans Der

Les garde-côtes italiens ont annoncé hier la mise en place d’une opération visant à secourir jusqu’à 3 000 migrants à la dérive en Méditerranée, au large des côtes libyennes, après avoir reçu des SOS provenant de 18 embarcations. Au moins sept bâtiments - six italiens et un norvégien - participaient à cette vaste opération de secours des migrants qui se trouvaient à bord de 14 bateaux pneumatiques et quatre autres embarcations, comptant au total entre 2000 et 3000 personnes.
Plus de 104 000 migrants d’Afrique, du Proche-Orient et d’Asie du Sud ont atteint les ports d’Italie méridionale depuis le début de cette année après avoir été secourus en Méditerranée. Quelque 135 000 autres sont arrivés en Grèce et plus de 2300 sont morts en mer après avoir tenté de rallier l’Europe grâce à des passeurs. La police de Palerme, en Sicile, a annoncé hier avoir arrêté six Egyptiens soupçonnés d’avoir été les passeurs de migrants retrouvés à bord d’un bateau surchargé et à la dérive le 19 août.

Publié dans Der

La famille du judo blidéen a appris, hier, avec tristesse et consternation la découverte de deux corps sans vie dans un logement à la cité Sidi Slimane, dans la commune d’Ouled Yaïch. L’enquête ouverte a déterminé qu’il s’agissait de Mohamed Doumi, 50 ans, entraîneur de judo au sein d’un club local, et d’un de ses élèves de 20 ans d’âge. Les premiers éléments de l’enquête indiquent qu’il s’agirait d’une mort par asphyxie due à une fuite de gaz provenant d’un chauffe-bain. L’enquête suit son cours.

Publié dans Der

C’est une formation de l’USMA sûre de ses moyens qui s’est présentée sur le terrain du stade Hamadi donnant une véritable leçon de réalisme aux Sétifiens qui n’ont pas pu contenir leur assaut et qui sortent la tête basse après avoir pourtant remporté le sacre l’année dernière.

L’USM Alger a encore une fois assuré, avant-hier soir au stade Omar-Hamadi, en Ligue des champions en l’emportant sur le score sans appel de 3 à 0 face au champion d’Afrique sortant, l’Entente de Sétif, qui n’a pas pu préserver ses chances pour la qualification au dernier carré et sort donc la tête basse. Les gars de Soustara auront été sans pitié face aux Sétifiens qui n’ont pas pu leur tenir tête et voient leurs chances de rester dans la course voler en éclats, sachant que leur sort n’était déjà pas entre leurs mains et se devaient de l’emporter lors des deux matchs qui restaient tout en attendant un éventuel faux pas du club soudanais d’El Merrikh pour espérer être de la partie avec l’USMA en demies. Les Usmistes, pour leur part, ont effacé avec cette victoire éclatante leur dernier échec en championnat lors de la première journée de la Ligue I face au NAHD (2/1). Ils réalisent un sans-faute en remportant cinq matchs en autant de rencontres lors de cette phase des poules qu’ils ont dominée de la tête et des épaules. Déjà qualifiés pour le dernier carré, les Rouge et Noir veulent être leader du groupe, ce qui devrait leur permettre de recevoir en demi-finales chez eux la manche retour, ce qui leur donnera plus de possibilités pour aller en finale de la plus prestigieuse des compétitions africaines. Beldjilali avait d’abord ouvert le score pour l’USMA à la 33′ avant que Belaïl n’ajoute un autre à la 36′. La messe était donc dite en première période qui a vu les Usmistes dominer outrageusement la rencontre, alors que les Sétifiens étaient restés muets et n’ont rien pu faire devant les assauts des Algérois. Aoudia, qui faisait sa première apparition sous les couleurs Rouge et Noir et qui affrontait pour l’occasion son ancienne équipe, a corsé l’addition avec un troisième but à la74′.
Il faut savoir que le maestro Belaïli était encore une fois magistral puisqu’il était impliqué dans les trois buts. Le dernier match verra l’USMA donner la réplique au club soudanais d’El Merrikh qui sera sans aucun attrait étant donné que les deux formations sont qualifiées pour les demi-finales. En effet, grâce à cette 5e victoire de suite, l’USMA comptabilise 15 points et est assurée de terminer en tête du groupe B devant les Soudanais d’Al-Merrikh (7 points), qualifiés en demi-finales avant même de jouer leur match prévu pour hier samedi à El-Eulma contre le MCEE. Championne d’Afrique 2014-2015, l’ESS, avec 4 points, est éliminée avant même la fin de la phase de poules.

Publié dans Sports

L’événement de la 2e journée Ligue 2 Mobilis a été sans contexte les trois penalties accordés par l’arbitre au profit de Paradou AC à Chlef face à l’ASO. Les deux premiers ont été arrêtés par le gardien international Salhi de la sélection nationale des U23, le troisième par lequel le PAC a obtenu son égalisation à dix minutes de la fin a été inscrit par un ancien chélifien Chaoui qui avait remporté avec le club de l’ASO la coupe d’Algérie de 2005. Avant cette égalisation, les hommes de Medouar trônaient seuls en tête du classement, mais la ténacité du nouveau promu a payé. Le choc de cette deuxième journée de Ligue 2 Mobilis de football entre le CA Batna et le promu la JSM Skikda a tenu toutes ses promesses et a permis aux Batnéens de signer leur premier succès de la saison (2-1), tandis que le promu l’OM Arzew a surpris en déplacement l’O Médéa. Après un but précoce de l’attaquant de la JSMS Chniguer (2’), les hommes de Bouaarata ont renversé la situation grâce à des réalisations de Bahloul (13’) et Gherab (38’). De son côté, l’USM Bel Abbès, qui restait sur un nul ramené d’Alger face au Paradou AC (0-0), a engrangé trois précieux points face à l’US Chaouia grâce à un but de Balegh (66’). L’A Bou Saâda a arraché pour sa part un précieux point lors de son déplacement au Khroub. Menés au score sur un but du capitaine Jahel (85’), les visiteurs n’ont pas abdiqué et ont égalisé dans le temps additionnel par Belgherbi (90+4). La surprise de cette journée est l’œuvre du nouveau promu l’OM Arzew qui est allé s’imposer contre l’O Médéa (1-0). Un but de Maza (10’) a permis au club de l’Oranie d’enregistrer sa première victoire contre un adversaire qui se présente comme l’un des favoris à l’accession. Une grosse déception pour les protégés de Youcef Bouzidi.

Publié dans Sports

L’international algérien Mehdi Abeid s’est engagé avec Panathinaikos FC pour trois ans, jusqu’en 2018, a indiqué vendredi le club grec de première division de football sur son site officiel. Le milieu défensif algérien, qui n’entrait pas dans les plans de l’entraîneur de Newcastle Steve Mc Claren, a passé avec succès la visite médicale avant de parapher son contrat. Les clubs de Newcastle et de Panathinaikos n’ont pas dévoilé le montant de la transaction. Le joueur algérien (23 ans), dont la saison a été marquée par des blessures à répétition, n’a pas été utilisé régulièrement par le staff technique. Il n’a pas été également convoqué pour les deux premiers matchs de cette saison. Il avait porté les couleurs du Panathinaikos à titre de prêt lors de la saison 2013-2014 avec un bilan de 10 buts marqués en 38 apparitions, toutes compétitions confondues. Forfait pour la dernière Coupe d’Afrique des nations CAN-2015 en Guinée équatoriale, pour blessure, Abeid a effectué son retour chez les Verts à l’occasion de la réception des Seychelles (4-0) le 13 juin dernier à Blida (20h30) dans le cadre de la première journée (Gr J) des qualifications de la CAN-2017 au Gabon. Il avait fait son apparition sur le terrain à la 85e minute du jeu en remplacement d’Islam Slimani.

Publié dans Sports

L’Ittihad Tanger, promu cette saison en première division marocaine, pourra compter sur la présence sur le banc de touche de son nouvel entraîneur algérien Abdelhak Benchikha, qui vient d’être qualifié par la Fédération royale marocaine de football (FRMF), rapporte le quotidien local Le Matin. Le club tangerois, qui était en conflit avec son ex-entraîneur Amine Benhachem, licencié quelques semaines après avoir réalisé la montée de l’IRT dans l’élite marocaine, pourra compter sur son nouveau coach algérien. «Nous avons reçu la licence de la part de la FRMF. Nous pourrons de ce fait compter sur sa présence lors du match face au CODM», a expliqué le président de l’IRT, Abdelhamid Aberchane. L’IRT débutera sa saison par la réception du COD Meknès, hier samedi, pour le compte des 16es de finale aller de la Coupe du Trône et sera dirigé à partir du banc de touche par l’ancien sélectionneur national.

Publié dans Sports
Page 1 sur 6