Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
Reporters - Filtrer les éléments par date : samedi, 29 août 2015

A l’issue de la réunion du « Comité bilatéral énergie » algéro-tunisien, qui s’était tenue fin juillet à Tunis entre le ministre de l’Energie, Salah Khebri, et son homologue tunisien, Zakaria Hamad, les modalités de l’augmentation de l’approvisionnement en gaz naturel de la Tunisie ont été consignées dans un procès-verbal qui sanctionne la livraison par l’Algérie d’un total de 2,4 milliards de mètres cubes pour l’année 2015. Selon la TAP tunisienne, c’est la Société de raffinage des produits pétroliers (STIR) qui se chargera de l’approvisionnement en gaz de pétrole liquéfié, en se fournissant auprès de la compagne publique algérienne Sonatrach.
La coopération algéro-tunisienne dans le domaine énergétique concerne également l’examen de nouveaux domaines d’investissement et de coopération, notamment dans les énergies renouvelables, la maîtrise de l’énergie et de la prospection et la recherche commune des hydrocarbures et l’utilisation du gazoduc de la Compagnie des transports par pipelines au Sahara (TRAPSA) pour le transport du pétrole brut algérien. D’autre part, l’accord ne concerne pas seulement le gaz naturel à destination de la Tunisie. Il a été convenu d’étudier la possibilité d’approvisionner les régions frontalières tunisiennes en gaz naturel algérien pour près de 17 500 tonnes par an, selon les médias tunisiens. Cet engagement bilatéral prévoit également de renforcer les échanges commerciaux en matière de gaz de pétrole liquéfié ainsi que l’inauguration d’une cinquième ligne d’interconnexion électrique de 400 kilowatts entre les deux pays. Il y a lieu de savoir que 48% de la consommation de gaz en Tunisie proviennent de l’Algérie et servent principalement à la production de l’électricité. 

Publié dans Der

Durant trois jours, le village de Lemsella, dans la commune d’Illoula Oumalou, dans la wilaya de Tizi-Ouzou, a connu une ambiance des grands jours, à l’occasion de la célébration de la 9e édition de la fête de la figue qui s’est tenue depuis jeudi dernier et s’est terminée hier.

A présent que les lampions de la fête se sont éteints, place au bilan des neuf ans d’existence de cet événement festif qui devait servir de base pour le développement de ce segment de l’agriculture de montagne. C’est du moins ce que croyaient les initiateurs de la fête de la figue lancée, en 2007, par le comité de village Lemsella avec le soutien financier et logistique de l’APW de Tizi-Ouzou et de l’APC d’Illoula Oumalou. Dans son laïus prononcé jeudi dernier, à l’ouverture de la fête, le vice P/APW a mis l’accent sur la nécessité de promouvoir la culture de la figue qui est un segment important de l’agriculture de montagne.
L’arboriculture de montagne en général et le figuier en particulier ont besoin de l’accompagnement des services agricoles, par la mise en place de mécanismes qui aideraient à améliorer la production et la valorisation de celle-ci par l’installation d’ateliers de transformation. «Nous devons plaider pour l’organisation professionnelle de cette activité en termes de production et de commercialisation, tant sur le plan national qu’international », plaidera le vice P/APW. Un plaidoyer ô combien utile compte tenu du constat mitigé que dresse le jeune président de l’association Tighilt Lemsella.
M. Mohamed Hamel se désole que toutes les doléances présentées aux services concernés sont restées lettre morte. Des fiches techniques ont été élaborées et déposées au niveau des services de la DSA. Cela fait quatre ans que durent ces procédures portant, notamment, sur la création d’une pépinière de figuiers ainsi qu’une unité de séchage et de conditionnement de la figue, dans le cadre du PPDRI. Mais rien à l’horizon, selon ce jeune cadre associatif.
« Nous avons sollicité tous les services concernés, à savoir le DSA, la direction des forêts, services auprès desquels nous avons déposé des fiches techniques. Silence radio », se plaint ce jeune cadre associatif.
Seule consolation, d’après lui, l’accompagnement technique du centre national technique des arbres fruitiers et de la vigne dont les techniciens ont effectué une mission de recensement des variétés existantes et pour identifier les moyens de leur préservation. 22 variétés ont été ainsi recensées dont certaines sont en voie de disparition.
Les démarches effectuées auprès de l’administration concernée pour labéliser ces variétés afin d’assurer leur pérennité n’ont également pas abouti, selon le président de l’association Tighilt Lemsella, dont le propos est une preuve que seul le clinquant de la fête et le vernis folklorique qui entoure ce genre d’événement semblent intéresser certains représentants de l’Etat. 

Publié dans Der

La compagnie française Air Méditerranée, spécialisée dans les vols charters à l’intérieur du bassin méditerranéen, a entrepris de renforcer son programme de vols pour la fin de la saison estivale. En effet, à partir de la fin août jusqu’au 10 septembre, Air Méditerranée ajoute à son programme 20 vols supplémentaires entre Paris-CDG et Oran, en Algérie, et Casablanca et Oujda, au Maroc.
Dans un communiqué publié jeudi, la compagnie aérienne française indique que c’est « pour répondre à l’importante demande des passagers qui voyagent au départ du Maroc ou de l’Algérie vers la France en cette fin d’été ».
Ces vingt vols supplémentaires viennent compléter le programme été de la compagnie, ainsi que les 35 vols supplémentaires qui ont été mis en place au mois de juillet sur la pointe de trafic de l’été vers Oujda, Oran, Alger et Chlef, avec 6 rotations hebdomadaires vers Alger et Oran et 3 vers Chlef.
Par ailleurs, Air Méditerranée annonce des nouveautés pour son programme hiver 2015-2016, comme les dessertes Dakar au départ de Marseille, le Cap Vert avec Boa Vista et Sal au départ de Paris-CDG et de Nantes. Le renforcement du programme vers les Canaries, avec la nouvelle desserte de Las Palmas au départ de Lyon, Nantes et Paris, qui s’ajoute à celle de Lanzarotte au départ de Paris-CDG, Bordeaux, Brest, Deauville, Lyon, Marseille, Metz, Nantes, Toulouse et à celle de Fuerteventura au départ de Paris‐CDG, Marseille, Lille, Lyon, Nantes, Toulouse. Il est à souligner que la compagnie en question a été créée en 1997 pour opérer sur des vols charter pour des tours opérateurs et agences de voyages français et européens. La desserte d’Alger au départ de Paris est assurée trois fois par semaine, au départ de Paris-CDG en Airbus A321 d’une capacité de 200 sièges. 

Publié dans Der

Dans deux opérations distinctes, l’une au nord et la seconde dans le sud, l’Armée a mis hors d’état de nuire un « vétéran » des groupes terroristes et tenu en échec des contrebandiers chargés de différents produits. Selon le ministère de la Défense, la première opération a été réalisée sur la base de l’exploitation de renseignements qui ont conduit à tendre une embuscade par un détachement des troupes spéciales de l’ANP, relevant du secteur opérationnel de Sidi Bel Abbès - 2e Région militaire – à l’issue de laquelle un terroriste a été tué vendredi dernier à 16h00, au lieu-dit Moulay Slissen. « Il s’agit du dangereux criminel Abdou Chikh, dit Talha, ayant rejoint les groupes terroristes en 1993 », ajoute le ministère de la Défense qui précise que « l’opération s’est soldée par la récupération d’un pistolet mitrailleur de type kalachnikov et de deux chargeurs garnis ». D’autre part, des détachements de l’ANP relevant des secteurs opérationnels de Bordj Badji Mokhtar et de In Guezam - 6e Région militaire -, dans des opérations différentes effectuées vendredi, ont appréhendé 64 contrebandiers de diverses nationalités africaines. « Un véhicule tout-terrain, chargé d’une quantité de 165 quintaux de sucre, 15 marteaux piqueurs, 20 groupes électrogènes, 13 téléphones portables et une somme d’argent s’élevant à 11 000 DA ont été saisis » sur les contrebandiers.

Publié dans Der

La formation harrachie compte poursuivre sur cette lancée et travaillera d’arrache-pied.

 

L’USM El Harrach a confirmé sa bonne santé en battant la formation de l’ASM Oran sur le score d’un but à zéro, en match avancé de la 3e journée du championnat de Ligue 1 Mobilis, avant-hier soir au stade 1er-Novembre de Mohammadia. L’unique but de la rencontre a été inscrit par l’attaquant Younès Sofiane à la 81e minute suite à un corner bien botté par le milieu de terrain Hamza Aït Ouamar. A la faveur de cette victoire, l’USMH rejoint provisoirement le CR Belouizdad en tête du classement de la Ligue 1 professionnelle de football, avec 7 points, et ce, en en attendant le déroulement des autres rencontres de la 3e journée, prévues hier en fin d’après-midi. Les Harrachis prouvent leur constance, après avoir réussi, la journée précédente, à battre l’USM Blida chez elle. Les Jaune et Noir, dont l’effectif a été sensiblement remanié cette année, après le départ de quelques cadres, souhaitent encore jouer les premiers rôles, même s’ils savent que la mission ne sera pas de tout repos, surtout avec le manque de moyens financiers. Le coach de l’USMH, Boualem Charef, qui a effectué à l’occasion sa première déclaration à la presse, et ce, depuis longtemps, a exprimé son contentement quant à ce succès qui avait permis à son team de rejoindre le CRB à la première place, après son succès face au NAHD, avouant qu’il n’aurait pas été déçu si ses poulains se seraient contentés du nul. «Même le nul n’aurait pas été une mauvaise opération pour nous, étant donné que nous avons eu le même nombre d’occasions avec les Asémistes», a déclaré Charef, qui souhaite, néanmoins, continuer sur cette lancée et ajouter d’autres bons résultats pour réussir un bon début, surtout que le parcours ne sera pas de tout repos.

Publié dans Sports

Le CA Batna, victorieux vendredi sur la pelouse du CRB Aïn Fekroun (1-0), s’est emparé de la tête du classement du championnat de Ligue 2 Mobilis de football. Cette journée est marquée aussi par la première victoire de la saison de l’O Médéa contre le CA Bordj Bou Arréridj (1-0). Les Batnéens de l’entraîneur Rachid Bouarata ont confirmé leur excellente entame de saison en disposant du CRBA dans le derby de l’Est. Un but de Behloul dans le dernier quart d’heure a permis à cette équipe de prendre les commandes. Le choc de la journée entre l’A Boussaâda et l’ASO Chlef n’a pas connu de vainqueur, un score de parité qui fait beaucoup plus les affaires des Chélifiens. L’O Médéa, sous la conduite de son nouvel entraîneur Mohamed Slimani qui a succédé à Bouzidi, qui a démissionné après deux revers, a enregistré contre le CA Bordj Bou Arréridj sa première victoire de la saison grâce à une réalisation de Benguerfi (68e). En revanche, le CA Bordj Bou Arréridj n’a pas confirmé le large succès remporté mardi contre le MC El Eulma (3-1) en match retard. L’USM Bel Abbès est revenu avec un précieux point de son déplacement à Skikda contre le promu, la JSM Skikda (2-2). Menés plusieurs fois, les partenaires d’Ouznadji ont réussi à chaque fois à égaliser. L’OM Arzew, l’autre promu, pensait tenir sa première victoire de la saison contre le MC Saïda (1-0) après l’ouverture du score par Baouche, mais c’était compter sans l’abnégation des visiteurs qui ont égalisé par Zaouari à trois minutes de la fin. Le dernier match de la journée opposera le MC El Eulma et l’AS Khroub samedi.

Publié dans Sports

Hadj Adlene, membre du staff technique de l’USM Alger et porte-parole du club algérois, espère rencontrer la formation marocaine du MA Tétouan aux demi-finales de la Ligue des champions d’Afrique pour des «considérations liées au climat et au voisinage» entre les deux pays. «Si j’avais à choisir notre adversaire au dernier carré entre le TP Mazembe, Al Hilal du Soudan ou le MA Tétouan, je choisirai le club marocain. Au Maroc, le climat et l’environnement sont similaires à celui du pays. Nos supporters ne trouveront pas de difficultés pour effectuer le déplacement, contrairement à la RD Congo ou le Soudan », a indiqué Hadj Adlene à la radio nationale. Avec un bilan de cinq victoires sur cinq, l’USMA a survolé le groupe B de la phase de poules de la Ligue des champions, à une journée de la fin. L’USMA rencontrera dans le dernier carré le 2e du groupe A, où pas moins de trois clubs, le TP Mazembe (RD Congo), le MA Tétouan (Maroc) et Al Hilal du Soudan, se disputent les deux billets qualificatifs lors de la 6e et dernière journée. Concernant le terrain qui abritera le match retour des demi-finales, l’ancien buteur des Rouge et Noir a réaffirmé que l’USMA jouera cette rencontre «au stade Omar-Hamadi de Bologhine», écartant «pour le moment» l’éventualité d’accueillir son adversaire au stade 5-Juillet, qui sera bientôt opérationnel, après presque deux années de fermeture pour travaux. Les demi-finales (aller) de la Ligue des champions se joueront le week-end du 25, 26 et 27 septembre, alors que le retour est programmé une semaine plus tard.

Publié dans Sports

Le sélectionneur par intérim du Lesotho, Seephephe Matete, a estimé que son équipe est capable de surprendre les Verts le 6 septembre à Maseru pour le compte de la deuxième journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations de 2017 de football. « Nous allons affronter l’équipe africaine numéro 1 au classement de la Fifa, donc nous devons être à notre meilleur niveau lorsque nous les affrontons. Notre concentration devra être irréprochable pour espérer contrer l’Algérie. Nous serons à domicile, nous devons bien jouer, d’autant que le public sera derrière nous. Je crois qu’un match nul sera un très bon résultat contre une équipe de ce calibre », a déclaré Matete à la presse locale. Mais le coach du Lesotho est ambitieux et pense que son équipe est en mesure de piéger les hommes de Christian Gourcuff.

Publié dans Sports

Un trio arbitral namibien dirigera le match Lesotho-Algérie du 6 septembre à 14h au stade Setsoto à Maseru pour le compte de la deuxième journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2017, groupe J, a indiqué la Confédération africaine de football (CAF). La rencontre sera dirigée par le directeur de jeu Jackson Pavaza, assisté d’Isaskar Boois et Christof Alfred Vries. Les Verts sont coleaders du groupe J avec l’Ethiopie (3 points), mais avec une meilleure différence de buts (+4 contre +1 pour les Ethiopiens). L’équipe algérienne s’était largement imposée contre les Seychelles (4-0) le 13 juin dernier au stade Mustapha-Tchaker (Blida) lors de la première journée, tandis que l’Ethiopie a disposé du Lesotho (2-1) à Addis-Abeba. Le premier du groupe se qualifiera directement pour la phase finale de la CAN-2017 prévue au Gabon.

Publié dans Sports

Naples (Serie A italienne de football) a rejeté une seconde offre de l’Inter Milan pour avoir les services du défenseur international algérien, Faouzi Ghoulam, qui devrait rester à Naples à trois jours de la fermeture de la période des transferts fixée au 31 août, rapporte le média Sky Sport 24. Le président napolitain, Aurelio De Laurentiis, a refusé une offre de 9 millions d’euros du club lombard, en exigeant 12 millions pour céder le latéral gauche des Verts, précise la même source. Sous contrat jusqu’en 2018 avec Naples, l’international algérien dispose d’un bon de sortie pour cet été, mais il ne sera pas bradé par le président Aurelio De Laurentiis. Auteur d’une bonne saison avec Naples, Ghoulam était dans le viseur des plus grands clubs européens, à l’image du Paris SG et un temps le Real Madrid. Le joueur algérien de 23 ans avait rejoint Naples en janvier 2014 en provenance de l’AS Saint-Etienne (Ligue 1/France). Lors de l’exercice précédent, il a participé à 20 matches de son équipe en tant que titulaire.

Publié dans Sports
Page 1 sur 7