Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
Reporters - Filtrer les éléments par date : vendredi, 07 août 2015

Qui sommes-nous et à quoi aspirons-nous ? Tel est le message important de cette grande aventure du film Human réalisé par Yann Arthus Bertrand qui dresse à la fois un portrait émouvant, sensible, humain et sincère de la planète et de ses Hommes, mais aussi sur le côté sombre de l’humanité.

De marseille, JACKY NAIDJA

Publié dans Environnement

Les efforts de nettoyage du delta du Niger (sud du Nigeria) par le géant pétrolier anglo-néerlandais Shell restent «complètement inefficaces», a dénoncé, jeudi, Amnesty International, quatre ans après un rapport de l’ONU qui réclamait l’opération de dépollution la plus vaste jamais réalisée au monde. «L’Ogoniland a été dévasté par des années de pollution pétrolière et les opérations de nettoyage de Shell ont été complètement inefficaces», a accusé Mark Dummet, enquêteur des droits de l’Homme d’Amnesty, dans un communiqué. L’ONG basée à Londres reproche à la société pétrolière de ne pas être à la hauteur de l’implication du gouvernement nigérian pour s’attaquer au problème posé par la pollution pétrolière dans l’Ogoniland, une région au coeur du delta du Niger, et a demandé à Shell d’améliorer «radicalement» ses opérations de nettoyage. Amnesty a rapporté que ses enquêteurs, présents sur le terrain ces derniers jours, avaient trouvé du pétrole dans le sol et les cours d’eau environnants, dans des zones que des sous-traitants de Shell étaient pourtant censés avoir récemment dépolluées. «Il est scandaleux que Shell, qui veut désormais que le monde lui fasse confiance pour des opérations de forage dans l’Arctique, n’ait toujours pas réussi, après tant de temps, à appliquer convenablement les directives de l’ONU sur la réponse à avoir face à une pollution aux produits pétroliers», s’est insurgé M. Dummet. Les dégâts dans cette région symbolisent pour beaucoup la tragédie que représente le pétrole pour le Nigeria, qui en est pourtant le premier producteur africain. Des décennies de production ont rempli les poches d’importants responsables gouvernementaux et généré des profits énormes pour des compagnies comme Shell, mais causé une pollution si vaste qu’elle empêche des habitants de cette région de cultiver ou pêcher. Amnesty s’est réjoui de la mise en place d’un fonds pour financer le nettoyage, annoncé cette semaine par le président nigérian Muhammadu Buhari et qui devrait être supervisé par le peuple Ogoni. Mais, a estimé l’ONG, ce plan sera un échec sans une implication réelle de Shell. «L’initiative du président Buhari échouera, et le peuple Ogoni continuera à souffrir, tant que Shell ne fera pas de changements conséquents dans la manière dont ils s’occupent du nettoyage de la pollution», a prévenu M. Dummet. En août 2011, une enquête scientifique sans précédent du Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE) avait établi l’étendue et l’impact de la pollution pétrolière dans l’Ogoniland. Elle estimait qu’elle pourrait nécessiter l’opération de nettoyage la plus vaste jamais entreprise au monde et durer 25 à 30 ans, et appelait industrie pétrolière et gouvernement nigérian à y participer à hauteur d’un milliard de dollars. En avril 2013, Shell avait dépêché du personnel dans l’Ogoniland pour la première fois en deux décennies afin de faire un inventaire de ses installations. La compagnie avait alors affirmé qu’il s’agissait d’une «étape-clé» pour se conformer au rapport de l’ONU de 2011. «En 2011 le PNUE a mis en lumière de nombreux problèmes sérieux dans la manière dont Shell nettoie les sites pétroliers. Nous avons visité plusieurs de ces sites et trouvé du pétrole partout», a relaté M. Dummett «De ce que nous avons pu constater, peu de choses ont changé depuis» 2011, a-t-il déploré. (afp)

Publié dans Environnement

La Chine, accusée d’être le principal importateur illégal d’ivoire et de corne de rhinocéros, a promis jeudi de fournir au Zimbabwe des équipements de lutte contre le braconnage d’une valeur de deux millions de dollars, par la voix de son ambassadeur à Harare. «En livrant des équipements pour la protection de la nature, la Chine montre son intention de coopérer avec ses amis zimbabwéens pour s’assurer que toute la faune africaine peut survivre», a déclaré l’ambassadeur chinois Lin Lin devant la presse à Harare. L’équipement payé par la Chine comprendra des véhicules tout terrain, des tentes, des instruments de visée optique, du matériel de radio et des systèmes GPS, a précisé l’ambassadeur. Le don chinois intervient quelques jours après la polémique mondiale provoquée par la chasse du lion Cecil, emblème du célèbre parc naturel zimbabwéen de Hwange, abattu par un riche chasseur à l’arc américain amateur de trophées. La Chine a récemment été sous le feu des critiques pour avoir importé du Zimbabwe 24 éléphanteaux capturés dans la nature et arrachés à leurs familles.

Publié dans Environnement

La Chine, accusée d’être le principal importateur illégal d’ivoire et de corne de rhinocéros, a promis jeudi de fournir au Zimbabwe des équipements de lutte contre le braconnage d’une valeur de deux millions de dollars, par la voix de son ambassadeur à Harare. «En livrant des équipements pour la protection de la nature, la Chine montre son intention de coopérer avec ses amis zimbabwéens pour s’assurer que toute la faune africaine peut survivre», a déclaré l’ambassadeur chinois Lin Lin devant la presse à Harare. L’équipement payé par la Chine comprendra des véhicules tout terrain, des tentes, des instruments de visée optique, du matériel de radio et des systèmes GPS, a précisé l’ambassadeur. Le don chinois intervient quelques jours après la polémique mondiale provoquée par la chasse du lion Cecil, emblème du célèbre parc naturel zimbabwéen de Hwange, abattu par un riche chasseur à l’arc américain amateur de trophées. La Chine a récemment été sous le feu des critiques pour avoir importé du Zimbabwe 24 éléphanteaux capturés dans la nature et arrachés à leurs familles.

Publié dans Environnement

Les employés de la Société des eaux et de l’assainissement d’Alger (SEAAL) ont entamé jeudi au niveau de la plage Les Sablettes la deuxième édition des Journées « main dans la main» pour la préservation des milieux aquatiques. Sur place, les employés ont distribué des flyers « expliquant les bons gestes pour mobiliser les estivants sur la nécessité de la préservation de notre littoral et de nos plages «, a indiqué à l’APS la chargée de communication de SEAAL, Khalida Abbani. Selon le programme établi, l’opération se renouvellera chaque jeudi sur une plage de la wilaya d’Alger et tous les samedis à Tipaza où l’entreprise opère également. Les enfants et leurs parents ont exprimé leur intérêt pour cette opération de sensibilisation et ont commencé à se rapprocher des agents de SEAAL pour obtenir des informations. Jeudi prochain les jeunes employés de SEAAL vont poursuivre leur programme de sensibilisation auprès des estivants à la plage Sirène I de Bordj El Kiffan, à l’est d’Alger et le programme s’achèvera à la fin du mois d’août. Cette action s’inscrit dans le cadre de l’engagement de SEAAL en matière de responsabilité sociétale d’entreprise pour promouvoir l’idée qu’un site naturel fait partie intégrante du patrimoine et mérite d’être protégé par chacun pour le bien-être de tous et des générations futures.

Publié dans Environnement

Même s’il est inquiet à cause du manque de préparation de l’équipe dû au fait que la majorité des joueurs ont passé les épreuves du bac et n’ont pas de ce fait joué beaucoup de matches amicaux, le sélectionneur des Verts avoue vouloir saisir à fond ses chances.

Le sélectionneur de l’équipe algérienne de handball des moins de 19 ans (U19), Ahcène Aït Abdeslam, a indiqué que l’Algérie allait «jouer ses chances à fond » lors du 6e championnat du monde de la catégorie prévu du 7 au 20 août à Ekaterinbourg (Russie).
«Nous allons jouer nos chances jusqu’au bout dans cette compétition qui sera une découverte pour mes joueurs», a affirmé le coach du Sept national, tout en refusant de parler d’objectif précis.
Logée dans le groupe C, l’Algérie évoluera aux côtés de la Russie (pays hôte), de la Croatie, champion du monde 2009, de la Suisse, du Qatar et du Danemark, triple champion du monde (2007, 2011 et 2013).
Les coéquipiers de Boudaoui Hichem (GS Pétroliers) entameront la compétition face au pays hôte, la Russie.
« J’espère que l’équipe sera au top d’ici le match face à la Russie qui sera difficile. Nous avons hérité d’un groupe relevé en présence notamment du Danemark et de la Croatie qui ne sont plus à présenter », a-t-il souligné.
Appelé à se prononcer sur la préparation effectuée par les Algériens en vue de ce rendez-vous mondial, Aït Abdeslam reste sceptique.
« La préparation a été moyenne pour ce championnat du monde en raison des difficultés à regrouper les joueurs, dont la majorité ont passé le bac cette année. Nous n’avons pas bénéficié d’assez de temps pour effectuer une bonne préparation », a regretté le coach des Verts, qui a expliqué que l’équipe nationale a disputé «une dizaine de matches amicaux depuis décembre dernier, alors que la moyenne est de 15 à 20 rencontres».
Concernant la composante qui prendra part au Mondial russe, le sélectionneur a indiqué qu’elle sera pratiquement la même que celle qui a participé au championnat d’Afrique disputé en 2014 à Nairobi, au Kenya.
« Nous avons changé 4 à 5 joueurs par rapport à l’équipe qui avait atteint la finale (perdue face à l’Egypte 26-22, ndlr) du championnat d’Afrique de Nairobi. Il y a trois à quatre joueurs qui sortent du lot. Pour les autres, leur niveau est perfectible », selon le coach algérien, qui regrette au passage l’absence d’une « politique de formation claire au sein des clubs ».
L’Algérie vient de boucler un stage précompétitif en Slovénie au cours duquel trois matches amicaux ont été disputés. Les Verts se sont inclinés face à la Slovénie (37-21), avant de battre l’Argentine (30-26). Pour leur dernière rencontre, les Algériens ont fait match nul face aux Egyptiens (22-22).
Le sélectionneur de l’équipe algérienne des moins de 19 ans garçons de handball, Aït Abdeslam Ahcène, a dévoilé, par ailleurs, la liste des 16 joueurs devant prendre part à la 6e édition du championnat du monde de la catégorie, prévue à Ekaterinbourg (Russie).
La liste est dominée par les joueurs du GS Pétroliers et du SR Aïn Taya avec trois joueurs chacun, suivis du HBC El Biar avec deux joueurs.

Publié dans Sports

La sélection algérienne de basket-ball est remontée à la septième place du classement hebdomadaire établi par la Fédération internationale de basket-ball (Fiba) des équipes devant prendre part à l’Afrobasket-2015, à 13 jours du coup d’envoi du tournoi, prévu le 19 août à Tunis. Des experts en basket-ball établissent chaque semaine un classement des 16 équipes en route pour Tunis, sur la base de leurs effectifs et des matches de préparation. Selon les experts de l’instance internationale, «il y a encore du travail à faire pour l’Algérie avant le début de la compétition, mais avec l’apport des joueurs évoluant en France, Mehdi Cheriet, Fayçal Sahraoui et Samir Mokdad, l’Algérie pourrait prétendre au moins à la 7e place ». Lors du classement établi la semaine dernière, l’Algérie était à la 12e place sur 16 équipes engagées. Le Cinq algérien évoluera lors de l’Afrobasket-2015, prévu du 19 au 30 août en Tunisie, dans le groupe D, aux côtés de la Côte d’Ivoire, du Cap-Vert et du Zimbabwe. La première place du classement de la Fiba est toujours occupée par la Tunisie (pays hôte) grâce à sa victoire en match amical face au Cameroun (83-64). « Salah Mejri et Michael Roll ont joué un rôle important dans la victoire face au Cameroun en inscrivant respectivement 15 et 13 points. Cette victoire permet aux Tunisiens de rester en haut du classement », selon la Fiba. La seconde place est occupée par l’Angola, qui a enregistré le retour du pivot Yannick Moreira, après avoir déclaré forfait il y a quelques jours en raison de son contrat avec les Clippers de Los Angeles (NBA). « Maintenant que Moreira a rejoint l’équipe angolaise, les champions en titre ont un grand atout pour conserver leur trophée », estime la Fiba. Le Nigeria complète le podium avec l’arrivée de ses stars Al Faruq Aminu (Portland NBA) et Udoh (Europe) qui seront d’un grand apport avant le début de la compétition.

Publié dans Sports

Une participation record de plus de 90 pays, dont l’Algérie, est attendue à Doha pour prendre part aux championnats du monde d’athlétisme handisport, du 22 au 31 octobre, qualificatifs aux jeux Paralympiques de Rio (septembre-2015), selon le site du Comité paralympique international (IPC).
Les Mondiaux de Doha, qui draineront environ 1 500 athlètes (hommes et dames), dont une vingtaine d’athlètes algériens, est la seconde plus importante compétition pour les handicapés, après les jeux Paralympiques.
L’importance de l’événement drainera le gotha mondial de l’athlétisme, dont les médaillés paralympiques et mondiaux et recordmen et recordwomen dans les différentes épreuves et concours. Interrogé sur les préparatifs pour abriter cet événement mondial, le président du comité d’organisation et secrétaire général du Comité olympique qatari, Abderrahmane Elkowari, a indiqué à la presse locale : « Nous sommes très heureux d’accueillir le monde de l’athlétisme handisport en octobre pour prendre part aux Mondiaux de Doha qui sont organisés pour la première fois dans un pays arabe. » Pour réussir l’événement, les organisateurs ont décidé de mettre tous les moyens logistiques et médicaux ainsi que le matériel très sophistiqué pour la promotion de cette compétition avant et pendant son déroulement. Le Comité paralympique international (IPC) avait dépêché récemment à Doha une délégation sportive conduite par le responsable de l’athlétisme, Ryan Montgomery, qui avait effectué une visite d’inspection aux structures sportives retenues pour abriter l’événement.
La visite a permis aux représentants de l’IPC de discuter avec les responsables du Comité paralympique qatari (CNP) des modalités d’organisation et donner les dernières directives pour être fin prêt à accueillir les hôtes du Qatar dans les meilleures conditions possibles.

Publié dans Sports

C’est de bon augure pour la sélection nationale et le coach Gourcuff qui devra travailler dans les meilleures conditions possibles pour réussir les prochains matches de l’EN.

La sélection nationale algérienne a gardé sa 19e position au classement du mois d’août de la Fédération internationale de football association (Fifa) publié jeudi.
C’est la troisième fois que l’Algérie est dans le Top 20 mondial cette année, après mai et juillet 2015. Cependant, le meilleur classement des Verts reste la 18e place occupée durant quatre mois de suite (décembre 2014-mars 2015).
Au niveau africain, l’Algérie reste la puissance numéro un et le leader du continent avec 941 points, devant la Côte d’Ivoire (21e), championne d’Afrique en titre. Le Ghana, lui, perd deux places et recule à la 27e position, mais reste sur le podium africain.
Quant aux trois adversaires de l’Algérie aux qualifications de la CAN-2017, ils ont tous progressé. L’Ethiopie, qui partage la tête du groupe J avec les Verts, gagne deux places et pointe à la 99e position.
Le Lesotho, prochain adversaire de l’Algérie, gagne lui aussi 3 places et occupe désormais la 128e position, tandis que les Seychelles avancent d’une place (185e). Cela est donc de bonne augure pour les Verts qui avec ce classement auront le moral au top et devraient pouvoir ainsi préparer les prochains rendez-vous internationaux et notamment les prochaines rencontres pour le compte des éliminatoires de la CAN-2017 face au Lesotho d’abord dans les meilleures conditions possibles. D’ailleurs, le coach national, Christian Gourcuff, ne devrait rien laisser au hasard et tentera de préparer son groupe dans les meilleures conditions possibles afin de prendre option pour la qualification à la phase finale qui se déroulera au Gabon, comme chacun le sait. Le prochain stage de la sélection nationale est prévu pour le début du mois de septembre et devrait avoir lieu en Afrique du Sud afin de mettre tous les atouts du côté de l’EN pour bien préparer le match du Lesotho.

Publié dans Sports

Le MC Oran (Ligue 1 algérienne de football) a remporté son seul match amical dans le cadre de son stage qui se déroule actuellement en Espagne en battant Terrassa FC sur le score de deux buts à zéro. Les deux réalisations oranaises ont été l’œuvre du Libyen Mohamed Zaâbia et de Kamel Larbi. La dernière recrue du MCO, l’ancien milieu international Khaled Lemmouchia, a pris part à une partie du match et a apporté toute son expérience et savoir-faire, même s’il devra perdre quelques kilos afin d’être encore plus performant, selon le club d’El Bahia.
Les joueurs de l’entraîneur français Jean-Michel Cavalli avaient vu leur premier match-test qui devait se jouer vendredi dernier face à l’Esportiu Berga (3e division espagnole) annulé pour cause d’intempéries, sans être reprogrammé, comme prévu initialement.
Le MCO, dernier club de l’élite algérienne à avoir entamé la préparation de pré-saison le 13 juillet, a disputé sa première joute amicale face à l’OM Arzew (0-0), nouveau promu en Ligue 2, à la clôture de son premier regroupement déroulé à Oran.
Le club oranais, qui prendra part la saison prochaine à la Coupe de la Confédération africaine, après avoir terminé troisième au classement du championnat de l’exercice précédent, est rentré au pays jeudi.
Les poulains de l’entraîneur français, Jean-Michel Cavalli, entameront la saison footballistique 2015-2016 en déplacement face à l’ES Sétif, champion en titre, à l’occasion de la 1re journée prévue le week-end du 14 et 15 août.

Publié dans Sports
Page 1 sur 6